// LECTURE // Quand les livres sont utiles pour traverser le deuil

Il y a quelques temps de cela, je vous avais annoncé que je posterai un article sur les titres qui ont pu m’apporter et qui peuvent être utiles à toutes les personnes connaissant le deuil et la perte d’un être cher. Le deuil est encore un sujet tabou dans notre société. On voudrait qu’il dure juste le temps légal et administratif de quelques jours et ensuite tout le monde reprend le fil de sa vie là où chacun l’avait laissé. Mais voilà, quand beaucoup vous « conseillent » de passer à autre chose, de tourner la page, ils ne se rendent pas compte du trou béant laissé par le départ d’un enfant, d’un conjoint, d’un parent. Oui la vie continue mais plus au même rythme pour ceux qui vivent ce drame. Et c’est dans la lecture que j’ai trouvé refuge, réconfort et aide alors forcément l’idée de partager ça avec vous était évidente.

Attention la liste que je vais vous proposer est loin d’être exhaustive et je suis sûre que vous trouverez d’autres livres qui pourront vous accompagner sur ce difficile chemin du deuil.

Je ne dis pas non plus que mes choix de lecture sont les meilleurs mais à un moment ou à un autre ils m’ont été utiles, m’ont apporté des réponses ou m’ont aidé à appréhender des situations particulières. Alors si ces livres peuvent vous aider comme ils le font pour moi, j’en serais la plus heureuse.

Quelque soit l’être cher disparu, le deuil est toujours difficile. Maintenant que les 2 premières années depuis le départ de Paulinou sont passées, j’arrive à en parler plus facilement, de manière plus  » détachée » même si la blessure reste ouverte et la tristesse en permanence à mes côtés. Je suis passée par des étapes que je n’aurais pas pensé surmonter. J’ai eu des réactions déconcertantes, déroutantes que seuls les livres et l’association Le Point Rose, qui nous suit et nous soutient, ont pu m’expliquer.

Mon deuil, comme pour tous ceux qui vivent ce cataclysme s’est déroulé en plusieurs étapes; plus ou moins longues, plus ou moins faciles à vivre qui sont celles-ci :

Choc

Déni

Colère

Tristesse

Résignation

Acceptation

Reconstruction

Pour arriver à la dernière étape, j’ai encore pas mal de chemin, parfois j’avance plutôt bien sur ce chemin, parfois je chute et retombe à l’étape précédente. J’ai longtemps cru impossible de continuer à vivre après ce drame. Et pourtant la vie, ma fille, mon chéri sont les choses pour lesquelles il est important d’être combative et plus vivante que jamais.

Et pour en arriver à me dire ça je me suis beaucoup appuyé sur les écrits du Dr Christophe Fauré et particulièrement sur deux de ses ouvrages : Vivre le deuil au jour le jour et l’incroyable S’aimer enfin. Dans ce dernier, Christophe Fauré essaye de nous expliquer comment redonner du sens à son existence, tendre vers l’apaisement et retrouver enfin l’envie d’aimer, de s’aimer. Au travers de sa riche expérience au sein de soins palliatifs, de son voyage initiatique bouddhiste, il a arrive à nous donner quelques clés pour surmonter les obstacles de nos vies. Sa manière de partager son vécu, ses connaissances est fait avec pudeur mais surtout avec une facilité de lecture qui permet au plus grand nombre de s’accepter enfin avec ce que la vie nous a réservé de bon comme de très « mauvais ».

Je me suis aussi penchée sur les livres plus ésotériques et peut être plus discutables par certains. En même temps, lire un livre écrit par un médium ne veut pas dire pour autant que l’on y croit forcément ou que ça s’avère vrai. Mais parfois, laisser ouverte une porte « extraordinaire » fait du bien. Combien de fois, je me suis posée la question de savoir si oui je pouvais communiquer avec mon Boubou, savoir si il allait enfin bien et si il était soulagé. Je n’ai jamais sauté le pas de faire appel à un médium mais je sais que certains y trouvent réconfort et que ça leur permet d’avancer plus sereinement en étant rassurés sur le devenir de leurs proches défunts.

Aussi, voilà deux ouvrages qui pourraient être intéressants de lire : La passeuse d’âmes de Christelle Dubois et Après… de Stephane Alix ( auteur du célèbre Le Test sur la vie et l’au delà )

Malgré le sujet relativement important du deuil, il m’a été difficile de trouver d’autres bons livres qui soient quand même dans l’empathie et qui ne soient pas qu’un enchainement de faits scientifiques et physiques. Et c’est comme ça que je me suis tournée vers les romans dits développement personnel ou initiatiques.

Et là, c’est un choix incroyable d’ouvrages qui touchent de près ou de loin à la mort, à la résilience, à l’envie de SUR-Vivre malgré tout.

J’ai particulièrement apprécié La consolation de l’ange de Frederic Lenoir qui, au travers de la rencontre improbable d’une vieille dame en fin de vie et d’un jeune homme suicidaire, arrive à nous faire nous questionner sur des thèmes existentiels comme la vie, la mort mais aussi sur le destin, le bonheur, l’amour.

Par le biais d’une rencontre romancée, on pioche ici ou là des brides d’idées qui nous aident à avancer sur notre propre chemin et à nous faire admettre que la vie est plus forte que tout.

C’est ce que j’ai pu également retrouvé grâce aux romans de Marilyse Trécourt et surtout avec son avant dernier livre, Le Bonheur est un papillon. Je ne peux pas vous en dévoiler trop mais une scène en particulier a résonné en moi comme si c’était moi qui vivait cette situation.

Dernier livre poignant à découvrir, Ceux qui restent de Marie Laberge. Ou comment vivre après le départ d’un être aimé, vu par différents protagonistes tous proches du défunt.

Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai listé mes expériences lectures, mes choix, mes envies selon les périodes traversées. Evidemment certains y trouveront leur compte, d’autres peut être moins mais en tout cas, j’avais besoin de vous partager mon expérience car je suis loin d’être un cas isolé.

Si vous avez d’autres titres que vous désirez partager, n’hésitez surtout pas à me laisser un commentaire. Ça ne pourra qu’être constructif.

Un commentaire

  1. coucou je ne sais pas si cela aurait pu m’aider car des livres types développement après un deuil me semble lourds à lire mais peut-être je me trompe: mais comme je suis passée par là je verrais plus des livres good mood

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.