// DANS MA CUISINE // Le Vitaliseur, mon nouveau compagnon

Je reviens vers vous avec un article qui devrait en intéresser plus d’une puisqu’on va parler cuisine et recettes gourmandes mais healthy.

En fait depuis 1 an vraiment, nous sommes beaucoup plus attentifs à ce que nous mettons dans nos assiettes mais évidemment, gourmands comme nous sommes, vous vous doutez bien que nous gardons en tête de nous faire plaisir et surtout pas nous contraindre.

C’est comme ça que j’en suis venue à vouloir tester le Vitaliseur, objet culinaire non connecté – et ça fait du bien d’avoir des ustensiles qui fonctionnent sans internet, sans fil…-. J’ai d’abord emprunté celui de ma copine Pauline L’Ananas Blonde pour voir si j’allais vraiment m’en servir ou si cet objet allait rapidement être relégué au placard.

Et le test a été très concluant. Donc me voilà à commander mon Vitaliseur en novembre dernieret à le récupérer directement à leur siège à Toulon. Celui-ci a trouvé sa place sur ma gazinière et je m’en sers au moins une fois par jour si ce n’est plus.

Mais avant de vous montrer quelques photos de mon nouveau jouet, voilà un une petite présentation.

Qu’est ce que Le Vitaliseur ?

« Grâce aux progrès considérables de la biochimie cellulaire, la diététique a désormais mis en lumière l’importance des éléments vitaux contenus dans les aliments, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux. Le corps en a besoin chaque jour pour se régénérer et vivre harmonieusement. C’est ce qui fait le caractère unique du Vitaliseur qui cuit les aliments à coeur sans dépasser les 95°, contrairement aux cuissons traditionnelles qui dépassent toutes largement 100° :

Il maintient la température de la vapeur constante en la régulant

Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C)

Mauvaises graisses, toxines et pesticides de surface sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson »

Extrait @vitaliseurdemarion.fr

Ce cuiseur se compose de 3 éléments de base en inox 18/10 adapté à tout type de chaleur :

La cuve fait 5,5l de contenance pour le modèle Petit Robinson et 8l pour le Grand Chef. Pour l’instant nous avons opté pour le petit modèle mais je crois vraiment que bientôt nous passerons au grand.

Le tamis avec sa perforation idéale permet une cuisson parfaite à coeur et les aliments sont cuits en ayant totalement évacué toxines et graisses.

Le couvercle dôme avec son incurvation ne « lave » pas les aliments. La condensation ruisselle le long des parois et ne retombent pas sur vos plats en cours de cuisson. Toute l’eau se retrouve au fond de la cuve et nulle part ailleurs.

Un cuiseur adapté à tous ?

Le Vitaliseur est parfait pour ceux qui veulent se régaler tout en faisant attention à ce qui est dans leur assiette. Pas besoin d’être végétarien, vegétalien ou vegan pour apprécier les recettes avec ce cuiseur.

Je ne suis parmi aucune de ces catégories et pourtant nous avons retrouvé dans le Vitaliseur une nouvelle façon de cuisiner, les vraies saveurs des aliments et le fait de ne pas être obligé de cuire avec un apport de gras en plus.

Contrairement au cuiseur vapeur traditionnel, le Vitaliseur, avec sa vapeur douce à 95° conserve tous les nutriments et ne les détruit pas. Les aliments conservent leur couleur et la texture est juste parfaite et les recettes salées ou sucrées ne manquent vraiment pas. D’ailleurs, il existe les magazines 95° mais les librairies regorgent de livres sur la vapeur douce qui devraient vous tenter.

Et côté recettes, on se régale ?

Pour le prendre en main et commencer doucement, j’ai démarré par y cuire des poireaux pour les faire en vinaigrette. Coupés en morceaux de 1 à 2 cm, il suffit de 7 min pour qu’ils soient cuits, légèrement croquants et surtout avec des saveurs décuplées.

Après ce légume, j’ai tenté chou fleur, brocolis, pommes de terre ( pour la raclette ) et à chaque fois, une cuisson parfaite à la minute près.

En même temps, le Vitaliseur est d’une utilisation particulièrement simple : il suffit de mettre environ 1/3 d’eau à bouillir dans la cuve avec son couvercle et lorsque l’eau bout, on baisse à feu doux, on dépose le tamis avec les aliments sur la cuve et on remet le couvercle dôme pour la cuisson le temps indiqué.

Même mon Chéri s’est converti à cette cuisson et il est tellement devenu accro qu’il a même tenté le pavé de boeuf en cuisson vapeur douce en 2 min. Tendreté, cuisson saignante parfaite et goût incroyable !

De mon côté, je prépare les gourmandises sucrées en testant crèmes, moelleux, cakes et autres desserts pour toute la famille.

Et avec la jolie communauté sur les réseaux sociaux, les idées recettes et conseils ne manquent pas !

Et le prix ?

Oui le Vitaliseur est un petit investissement mais qui en vaut le coup. Il est composé de matériaux de qualité, a fait ses preuves depuis plus de 30 ans et ne nécessite pas d’électricité ou de connexion @ et ses innovations sont là pour vous et votre bien être. Les tarifs qui sont indiqués juste en dessous sont les prix grand public mais si vous êtes intéressées, je peux vous obtenir une réduction et pour ça il suffit de m’envoyer un petit message.

Petit Robinson 159€

Grand Chef 218€

Il existe des accessoires pour le grand et le petit modèle et là encore, des réductions existent alors n’hésitez pas à m’adresser votre mail.

J’espère que cette découverte du vitaliseur vous a plu et que certaines vont tenter l’aventure du mieux manger facilement.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.