// BILLET D’HUMEUR // Le tatouage pour thérapie

Cela fait un peu plus de 10 ans que j’ai découvert la douce morsure de la rotative d’une machine à tatouer. 10 ans que je marque sur mon corps les événements qui ont jalonné ma vie.

Forcément, j’ai commencé comme beaucoup par inscrire, timidement, sur ma cheville les initiales de mes bébés pour les célébrer et dire au monde combien je les avais dans la peau puis la célébration de nos 10 ans de mariage s’est vu elle aussi marquée en noir sur ma peau blanche.

Mais la vie n’est pas faite que de bonheurs et à l’aube de ces 2 ans depuis le départ de Boubou, mon corps a ressenti le besoin d’accueillir de nouveau une oeuvre pour symboliser cette date, un lieu et mon état d’esprit de maintenant.

Tout au long de la maladie de mon fils, j’ai écris son histoire, notre histoire, non pas sur un livre mais sur ma peau. Pour ne jamais oublier, pour me remémorer chaque épreuve surmontée ou chaque chute.

Faire la démarche de trouver LE tatoueur à l’écoute, qui saura rendre réel votre projet, vos idées n’est pas forcément évident et c’est vrai que j’ai eu l’immense chance de pouvoir échanger et bien partager avec les deux seuls qui ont gravé ma peau depuis ces années. Chacun à sa manière, avec son style, a su faire de ces moments de tatouage des heures de recueillement ( sans tomber dans le pathos ), des moments où la douleur physique, même minime, prenait un sens presque métaphorique. Chaque piqûre d’aiguille était un point de plus entre mon fils et moi – même si lui n’était pas fan pour autant –

Chaque rendez-vous a été un peu une tattoo thérapie : exprimer sa douleur, sa tristesse mais aussi inscrire à l’encre ses rêves, ses envies d’une vie où deuil et vie se côtoieront de la manière la plus douce possible. Et pour cette dernière étape, j’ai choisi de me rapprocher d’une jeune femme incroyable que le hasard et une amie en commun ont mis sur ma route au moment même où ce besoin de tatouage était le plus fort mais n’arrivait pas à s’exprimer correctement.

De notre prise de contact est né un premier dessin dans lequel Aliona ( car c’est le très joli prénom de celle qui a réalisé ma dernière oeuvre ) a su glisser de manière poétique, métaphorique et onirique tout ce que je ressentais et je ressens à l’aube de la majorité qu’aurait Paul dans quelques semaines. Avec sa douceur, sa féminité, elle a su mettre un voile de douceur sur ma douleur de mam’ange et le résultat est encore plus beau que ce que j’aurais imaginé. Ce dernier tatouage est un symbole de renouveau, d’une vie qui avance malgré tout avec mes deux enfants mais séparément. Une ambivalence compliquée à gérer mais qu’Aliona a encré dans ma peau de la plus belle des manières

Savoir trouver le bon tatoueur, celui qui saura créer et mettre en dessin votre désir, avoir confiance et sentir que cet artiste est à l’écoute, est aussi important si ce n’est plus que le tattoo en lui même.

La démarche d’un tatouage est loin d’être anodine et est une trace que vous porterez à vie ( même si le laser peut effacer certaines erreurs ). Tous ceux que j’ai représentent ma vie, ses joies et ses peines et de pouvoir les regarder à loisir me permet de me replonger dans mes souvenirs mais aussi d’avancer en me disant que j’ai réussi, malgré tout, à tenir la tête plus ou mins hors de l’eau malgré la tempête intérieure qui nous a submergé.

Merci d’avoir lu ces quelques mots, n’hésitez pas à partager vos expériences.

5 commentaires

  1. Ici aussi, pour mes 40 ans, cette horrible année de quarantaine (dans tous les sens du terme) j’ai eu besoin d’inscrire sur ma peau, ce nouveau départ que je souhaite prendre, cette nouvelle vie que je souhaite m’offrir… alors après 40 ans, j’ai sauté le pas! je me suis fait tatouée! le hasard ma conduit vers un tatoueur de phalempin( et oui, j’habite dans le noooord!) qui a su prendre son temps, meme pour un « petit » tatouage, m’ecouter et me guider.
    Le tatouage etait pour moi quelque chose de « vulgaire », j’ai toujours entendu « si un jour tu reviens avec un piercing ou un tatouage je te fous à la porte » mais aujourd’hui j’en comprend enfin tous son sens, et la tattoo therapie est quelque chose en lequel je crois desormais! en tt cas, moi ca m’a aidé 😉
    Plein de courage et de beaux tatouages de bonheur egalement, celui là en tt cas est vraiment magnifique! bravo

  2. Ton nouveau tatoo est une fois de plus une belle œuvre et je te reconnais bien à travers lui. Comme tu le sais, je suis également une adepte de la tatoo thérapie 😊 certes tu m’a eu connu avec un nombre de tatouage, mais depuis ces 4 ans que l’on a pas pu se voir l’encre c’est éparpillé sur. Mon corps 😉 on ne me corrige plus lol. Mais pour ma part ça me fait du bien de voir, et comme tu le dis si bien de nous voir avancer. Bisous ma belle. Prend soin de toi. Bisous Oré
    Ou Aurélie si ça te parle plus (ex toulonnaise 😉)

  3. Conserver le lien encore et toujours. Être dans l’action encore et toujours. Je n’ai pas de tatouage. Je me suis toujours dit que si un jour je devais en faire un il faudrait qu’il ait du sens. Les tiens sont l’ Histoire de ta vie ❤️ Gros bisous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.