// LECTURE // Deux fois disparue, Florence Levet

Si il y a bien une période propice à la lecture, c’est bien celle que l’on vit en ce moment.

Moi qui dévore, me délecte de mots, m’abreuve d’histoires, je ne peux bien sûr pas résister à la tentation et en ce moment elle est particulièrement présente. Bien sûr j’ai ma liseuse qui est pleine à craquer de livres en cours de lecture, d’autres lu des dizaines de fois mais j’apprécie aussi de tenir un livre papier dans les mains. Quelle sensation géniale , quel bonheur de parcourir les oeuvres que des écrivains connus ou pas ont publié pour nous ! Quand on me dit « Je n’aime pas lire », je me demande juste comment font ces personnes pour ne pas aimer se laisser emporter par l’écriture, les tournures de phrases, l’histoire. Attention je ne juge pas le moins du monde mais je crois que ces personnes ratent quelque chose – comme moi je dois passer à côté d’autres plaisirs c’est évident –

Enfin bref, tout ça pour dire que j’ai encore lu un nouveau polar qui m’a transporté à Limoges, ville de porcelaine et de secrets de famille bien gardés.

Deux fois disparue, est le dernier roman paru aux éditions Nombre 7 de Florence Levet, native de cette ville et écrivaine qui n’ai pas à son premier coup d’essai puisqu’elle a déjà plus d’une dizaine de romans à son actif.

Synopsis

Lorsque Lise vient demander à Guillaume Veyrel de l’aider à retrouver Caroline Rénier, sa mère disparue, elle ne se doute pas qu’elle va ranimer chez lui de lointains souvenirs encore douloureux.

L’aventure dans laquelle se lance alors le jeune enquêteur lui ouvre des perspectives inattendues et l’histoire dont il a vécu quinze ans auparavant les débuts va connaître de surprenants prolongements.

Qu’est-ce qui l’attend au bout de sa quête ? Retrouvera-t-il Caroline ? Ou bien sa vie prendra-t-elle un nouveau tournant ?

Je vous avoue que c’est d’abord la couverture et la quatrième de couverture qui ‘mont d’abord accroché. Il en faut peu pour que je m’intéresse : il suffit d’une tasse de thé et que l’on parle de disparition et je suis tel un chien de prairie dressé sur ses deux pattes, à l’affut.

Dès que je cherche une nouveauté à lire, je fonce direct dans les romans policiers, mon thème de prédilection. Donc Deux fois disparue était la nouveauté parfaite à découvrir.

Cette plongée dans le Limoges des années 70 et de nos jours, ville que je connais un peu et dont j’imagine très bien l’atmosphère au travers des écrits de Florence Levet, a été un bon moment de lecture.

Les secrets de famille, tout le monde en a mais certains sont parfois tellement lourds à porter qu’ils resurgissent quand on ne les attend vraiment pas. La disparition d’une fille d’une des grandes familles de porcelainiers de la région va être le point de départ d’une enquête à rebondissements prenante.

Bien sûr je ne vais certainement pas vous dévoiler la suite pour ne pas vous gâcher la surprise mais je peux juste vous dire que Florence Levet a une écriture qui sait accrocher le lecteur et qui vous emmènera jusqu’au bout de ce roman.

Ce livre est à retrouver en ebook ou format papier juste ici et tous les romans des Editions Nombre 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.