// BILLET D’HUMEUR // Un changement de vie nécessaire

Pour ceux et celles qui me suivent via les réseaux sociaux, vous savez que je change de boulot d’ici quelques semaines.

En attendant, je vais profiter des semaines de congés cumulées pour faire tout ce que je n’avais pas le temps de faire ces derniers mois.

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé pourquoi changer et quitter un boulot qui me plaisait et qui était grisant. Mais les raisons en sont très simples.

Oui effectivement j’avais un boulot génial depuis 4 ans qui m’a permis d’apprendre et de parfaire mes connaissances dans certains domaines. Ce poste m’a permis de grandir, de me retrouver à manager une équipe et c’était tout simplement génial de relever ce défi alors que rien auparavant ne me prédestinait à ça.

Cette opportunité professionnelle est arrivée à point nommé au moment où notre vie familiale basculait et prenait une tournure complexe. Pendant 4 ans, j’ai pu grâce à ce job, grâce à mes collègues et patrons, me révéler et surtout vivre – autre chose que la maladie 24h/24 –

4 années de vie partagée entre le perso très prenant, rythmée par les rdv médicaux de Boubou, ses bons et ses mauvais moments, et le pro intense, enrichissant et tellement salvateur.

Mais voilà, depuis presque 1 an et demi, je ne suis que l’ombre de celle que j’étais. La douleur de la perte de mon fils, la vie d’après ça, les insomnies, la tristesse ont fait que je n’arrivais plus à être aussi performante que je l’aurais voulu. Bien sûr je faisais des efforts mais l’esprit et mes priorités avaient changé.

Alors, après avoir tourné la situation dans tous les sens, je me suis rendue à l’évidence que cette vie professionnelle n’était malheureusement plus pour moi. Horaires décalés, Chéri travaillant de nuit, Rose avec un emploi du temps de ministre – entre cours, entrainements – et surtout en pleine adolescence, je ne pouvais plus vivre comme ça.

La fatigue mentale s’est ajoutée insidieusement au physique, je me rendais compte que mon mari et ma fille faisaient des choses ensemble sans moi du fait de semaines chargées au boulot. Ma vie ne pouvait plus se résumer à ça et surtout je ne voulais plus perdre de temps pour profiter d’eux. J’ai perdu un des amours de ma vie, je ne veux pas passer à côté des deux qu’il me reste.

Car OUIIIIII ma priorité est là : ma Famille avant tout et je pourrais la décrire avec cette citation tirée du film de Kheiron  » Nous trois sinon rien ».

Et c’est comme ça que j’ai cherché à trouver un boulot cette moins enrichissant sur le plan pro mais aux horaires plus adaptés et me laissant être avec les miens le plus possible tant qu’il est encore temps.

La vie est trop courte pour la laisser filer et même si j’aurais préféré ne pas être confronter à ça, je me rends compte maintenant que je suis souvent passé à côté de moments que je ne pourrais plus connaitre.

Alors je ferme ici cette parenthèse incroyable de 4 ans aux côtés de gens qui m’ont vraiment soutenu et j’ouvre le chapitre du premier jour du reste de ma vie avec EUX.

Plein de LOVE et à très vite sur le blog avec des posts plus légers 😉

8 commentaires

  1. Je ne peux que comprendre et vous encourager dans votre choix. J’ai choisi de quitter l’hôtellerie restauration à la naissance de ma fille pour pouvoir la voir grandir. Je travaille avec des horaires « bureau » et mes week-ends et jours fériés. Bonne chance pour la suite.

  2. Ma petite Nadège, tu es vraiment une belle personne et nos deux entrevues n’ont fait que renforcer ce sentiment . Je te souhaite plein de bonnes choses et tu es toujours la bienvenue pour un café avec un accueil très chaleureux de ma naya 😁😂 bisous tout plein .

  3. Vois avez raison, il faut penser à soi et à sa famille. La vie, parfois très cruelle, passe trop vite. Il faut profiter des moments avec les siens. Même si votre nouveau est un peu moins épanouissant le reste le sera beaucoup plus. Je vous souhaite plein de belles choses à partager avec votre famille.

  4. Ma douce Nadège, je pense que ce choix sera salvateur pour vous tous! Je ne sais pas quel sera ton futur job mais ce recentrage sur tes priorités te fera surement oublié le nouveau boulot moins exaltant si j’ai bien compris.
    Je vous embrasse très fort et j’espère vous voir vite

  5. Coucou Nadege
    Parfois c’est salvateur de claquer la porte du passé pour s’ouvrir de nouveau vers l’avenir ! Mais il faut avoir une certaine forme de courage … et tu l’as !
    Je te souhaite beaucoup de plaisir dans ton nouveau job qui te permettra de profiter plus intensément de ta family.
    J’ai également changé de travail en novembre pour faire quelque chose de complètement différent mais toujours dans le domaine de la santé … JE REVIS !!!!
    Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.