// CULTURE // 1917, un film à couper le souffle

Un article culturel ça fait toujours du bien surtout quand on parle cinéma.

Hier, nous avons enfin pu aller voir 1917, le dernier film de Sam Mendes – parmi sa filmographie il y a le superbe et dérangeant American Beauty mais aussi 2 James Bond dont Skyfall –

Ok le sujet n’est pas ce qui est le plus sympa pour passer un matinée dominicale en mode détente mais le voir en famille avec ma fille et sa meilleure amie – toutes les deux voulaient absolument le voir – fait vraiment plaisir car il ne faut pas oublier cette période incontournable de notre histoire.

Le thème, la réalisation, tout était fait pour que nous apprécions cette oeuvre et nous n’avons pas été déçus…

Mais d’abord le synopsis pour ceux qui ont réussi à passer à côté de tous les reportages autour de 1917

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

1917 est inspiré de faits racontés par le grand-père de Sam Mendes. Le film est une véritable plongée dans l’horreur « ordinaire » des tranchées et la réalisation dans un quasi complet plan séquence nous met au coeur de cette guerre devenue boucherie pendant laquelle des millions d’hommes ont perdu la vie.

Bien sûr, le jeu d’acteurs est formidable de vérité ( mais je vous conseille de voir le film en VO car le doublage français est parfois limite et mal joué ). George Mackay et Dean Charles Chapman sont vraiment incroyables et tellement touchants dans leurs rôles de caporaux jetés dans la folie meurtrière du no man’s land pour remplir une mission quasi suicide qui pourrait sauver des milliers de soldats.

Mais ce qui fait la réussite de ce film c’est surtout la prouesse technique avec ce mouvement permanent de la caméra vers l’avant en un « seul » plan, la photographie impressionnante avec des couleurs incroyables, la réalisation et la mise en scène qui mettent à l’honneur, au milieu de décors d’une réalité époustouflante, ces hommes ordinaires qui ont participé à ce conflit mondial d’une horreur sans nom.

Cette année, vous ne pouvez pas passer à côté de 1917, film hommage à tous ces soldats tombés ou marqués à jamais. Et rien que ça c’est un argument de poids. Voilà c’est dit !!

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.