// CINEMA // Une fin d'année magique avec Cats

40 ans après avoir été créée sur les planches de Broadway et été joué dans plus de 20 langues, voilà Cats nouvelle génération avec images numérisées et musiques réorchestrées pour coller à l’époque actuelle.

La comédie musicale mise en musique par le grand Andrew Lloyd Weber a toujours suscité autant de « Hourra » que de cris de « Ô scandale » et ce film réussit à reproduire chez les spectateurs les mêmes impressions.

Les comédies musicales, on aime ou on aime pas. C’est un style de spectacle à part entière et il faut savoir lâcher prise et se laisser emporter par les univers et les mélodies qui peuvent paraitre à certains mièvres ou sans véritable intention.

Chez nous, la comédie musicale est une passion ( enfin pour les créations anglo-saxonnes et américaines surtout ) et nous adorons aussi bien les voir sur scène – à Londres pour le moment et bientôt à NewYork en 2021 – que en adaptation sur grand écran.

Et bien sûr, quand nous avons su que Cats sortait pour Noël au cinéma, nous avons de suite réservé nos places.

Alors oui j’avoue, certaines scènes trop numérisées font paraitre ces chats danseurs quelques bizarres mais la magie et les mélodies prennent vite le pas et nous plongent dans un univers onirique et fantastique qui fait du bien.

L’interprétation que ce soit par la danse ou le chant de tout le casting reste quand même impressionnant malgré quelques lacunes par ci, par là. Francesca Hayward, qui joue le rôle principal de Victoria, est sublime. Jennifer Hudson vraiment parfaite et retrouver Judi Dench fait également très plaisir.

Les traits de ces acteurs, chanteurs, danseurs mêlés à ceux de ces félins des quartiers londoniens est très bien réalisé et finalement on se laisse porter par la poésie des images et des décors.

Oui, la mise en scène est « peu » réaliste » mais c’est quand même le but non ?? Laissez vous bercer par la magie et les chansons de tous ces chats aux caractères bien humains qui nous feraient presque nous reconnaitre dans l’un d’eux. Et surtout profitez de ce final, que j’ai trouvé très Baz Luhrmannisé – à la manière de Moulin Rouge –

Etonnant, surprenant, magique, familial et au message très positif, ce film est parfait pour passer le cap de 2020 de jolie manière.

Ma note : 15/20

Les + : le casting très réussi, les décors, le livret musical – forcément –

Les – : quelques scènes un tantinet kitch, parfois trop de numérique qui déforme les mouvements des danseurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.