// BILLET D’HUMEUR // La vie d’après… Après la perte de mon Boubou

5h du matin, déjà réveillé, sommeil en pointillé… Ce n’est pas la première nuit comme ça et il y en aura beaucoup d’autres. Des cernes, des larmes prêtes à couler mais aussi le bonheur de le savoir enfin soulagé.

Certaines nuits à rêver de lui, d’autres à pleurer ou bien à ne pas dormir du tout et ressasser…

 

𝕋𝕦 𝕟’𝕖𝕤 𝕡𝕝𝕦𝕤 𝕝à 𝕠ù 𝕥𝕦 é𝕥𝕒𝕚𝕤, 𝕞𝕒𝕚𝕤 𝕥𝕦 𝕖𝕤 𝕡𝕒𝕣𝕥𝕠𝕦𝕥 𝕝à 𝕠ù 𝕛𝕖 𝕤𝕦𝕚𝕤.

 

Une semaine déjà que Boubou nous a quitté pour un monde meilleur – à n’en pas douter, celui d’ici ne lui apportait que souffrances ces dernières semaines – et je me sens vide comme après mon accouchement. C’est pour ça que je ressens le besoin de coucher noir sur blanc ces mots qui trottent dans ma tête.

Il me manque cette part de moi, de nous, qui avait fait que notre couple était devenu une famille. Nous étions soudés, fusionnels et la vie était, pour nous, synonyme de vie à 4.

Mais la maladie, ce K qui a fait irruption dans notre foyer ce 6 octobre 2015, a changé la donne. Sur bien des plans, elle nous a prouvé que l’Amour est la chose la plus importante mais que Vivre est aussi le moteur de notre existence. J’entends par là : PROFITER de chaque instant comme si c’était le dernier !

Chaque instant du quotidien me rappelle et me rappellera Boubou. Il va y avoir une première fois pour tout : un premier Noel sans lui, des premières vacances qu’à 3 ou juste le quotidien sans sa présence physique mais tout ça avec son esprit et son amour ancrés dans nos coeurs.

Ce K a été aussi pour Paul le moyen de nous montrer combien c’était un petit homme puis un jeune homme exceptionnel. Sa force de caractère, sa détermination, son positivisme ont été ses moteurs pendant ces 3 années de lutte. Chaque moment crucial, chaque mauvaise nouvelle, chaque rechute, il les appréhendait avec le sourire et c’est souvent lui qui nous a porté et motivé à y croire encore.

Mon boubou est un modèle de vie – comme tous ces enfants malades – et restera à jamais un exemple pour sa petite soeur, mon chéri et moi.

Depuis une semaine, entre la paperasse, l’administratif et l’enterrement, nous tenons pour nous et surtout pour Rose. Elle a, elle aussi, hérité d’une force incroyable ( son grand frère a fait du bon boulot en lui montrant l’exemple ) pour appréhender ce moment. Nous nous y sommes préparé mais elle, surtout, a pris le parti de rebondir encore plus fort et de faire de cette épreuve terrible sa motivation pour avancer.

Paul nous avait fait promettre de ne plus pleurer après l’enterrement, de continuer à vivre et à profiter et surtout de vivre notre vie comme on l’a toujours fait.

Il aimait savoir sa soeur s’éclater en cours ou en sport, partager des moments ciné avec son papa et me voir m’épanouir dans ma vie pro et dans le blog ( d’ailleurs il trouvait cool de profiter de certains petits avantages quand l’occasion se présentait ).

Paul détesterait nous voir nous écrouler et arrêter de vivre. Il a toujours refuser que nous changions nos vies pour lui et pour lui rendre hommage nous allons continuer à être NOUS plus que jamais.

Alors, oui bien sûr, derrière mon sourire, il ya aura toujours cette peine et ce souvenir de lui, mais il y aura surtout cette Force qu’il nous a insufflé et qui me permet aujourd’hui de vous écrire ce texte.

Certains diront que c’est trop tôt, d’autres trouveront déplacé que je reprenne déjà le cours de ma vie normale mais perso je m’en balance.

Mon deuil, je choisis de le vivre comme je l’entends, c’est à dire comme Paul me l’a demandé : en vivant dans la joie, le partage, le bonheur d’être mon chéri, Rose et moi.

Il détestait qu’on pleure sur lui alors je ne vais pas commencer aujourd’hui.

Aussi je vais reprendre doucement les publications ici et sur les réseaux, à mon rythme et au gré de mes envies et de ma vie. Car oui les futilités et les moments de joie sont aussi dans mon ADN et je n’en changerais pas, bien au contraire !

Si je continue à garder la tête haute c’est aussi grâce à vous tous qui, par vos témoignages  extrêmement nombreux, m’avaient montré que nous sommes bien entourés et que je comptais pour vous.

Alors juste un dernier mot … MERCI.

Capture d_écran 2018-11-07 à 08.23.14

23 commentaires

  1. Mais quelle force! Vous êtes une femme, une mère et une famille exceptionnelle. S’il m’arrivait un jour un drame aussi semblable, car nul n’est à l’abri, j’aimerais pouvoir avoir votre courage, votre soif de vivre. Nul doute que Boubou est fier de vous. Je vous embrasse, et pense très souvent à vous. Laure

  2. Bonjour Nadège c’est un très bel article et Paul de là haut je sais qu’il l’a déjà lu dans ton coeur…. Le plus bel hommage que tu peux lui rendre c’est de lui montrer que vous aussi vous êtes aussi courageux que lui.

    La résilience est un long chemin mais c’est un chemin qui mène à la victoire. Votre chagrin va se transformer en force, car je sais que cela vous l’avez en vous, et que Paul vous l’a apprise du haut de son si jeune âge.
    Bien sûr que Paul souhaite le meilleur pour vous, pour Rose car ils vous aiment car aimer c’est avant tout que l’autre soi heureux même loin des yeux car toujours près du coeur.

    Je suis tellement fière de vous voir relever la tête et sourire à Paul et lui montrer que vous restez une famille, sa famille. Je suis très émue et il est difficile pour moi d’exprimer avec des mots des maux…. Je suis près de vous même souvent dans l’ombre et la discrétion. Annick

  3. une beau texte, que votre vie soit belle et pleine de joie avec un joli ange gardien qui veillera à chaque instant sur vous 3!
    Plein de bisous ma belle.

  4. Ma belle, votre force malgré tout ce qui vous est arrivé et vous arrive encore me démontre encore et toujours que vous êtes une sacrée famille, que t’es une sacrée nana et que j’ai un profond respect pour vous tous.
    Ton boubou est parti trop tôt, trop vite et laisse des cœurs meurtris mais il était lui-même une grande force.
    Et comme tu le dis si bien ton deuil tu le vie comme tu le sens et tu as raison, écoute toi c’est l’essentiel. Te lire est toujours un plaisir Nadège.
    Je ne suis plus présente physiquement mais je pense énormément à vous, à toi.
    Gros bisous Oré

  5. Quelle tristesse je ressens pour vous et votre famille que je ne « connais » que par ce blog 😔…. Mais ce K comme vous dites, n’aura pas la peau de votre amour qui lui ne s’eteindra jamais. Courage et force à vous et votre petite famille. Sincèrement….

  6. Bonjour,

    votre histoire me touche profondément, si je devais avoir un deuxième fils, il s’appellerait PAUL parce qu’aujourd’hui, pour moi, ce nom démontre le courage, la persévérance et l’envie indéniable de vivre avec bonheur et entouré d’amour, mais également car je serais une super maman en pensant à votre force, votre courage et votre amour.

    MERCI à vous de nous montrer que VIVRE est aussi fort qu’AIMER.

    Marie maman d’un petit LOUIS, 2 ans.

  7. Il n’y a qu’une seule bonne façon de réagir face à la vie: c’est celle que l’on choisit 😉 Ce texte est magnifique, et tellement vrai. Bravo pour votre force. je vous souhaite à tous les 3 beaucoup de courage et encore plus de bonheur à venir avec toujours un petit bout de Paul dans vos coeurs.

  8. Très beau texte. Chacun vit son chagrin comme il le souhaite (ou le peut) et personne n’a juger cela. Une douce pensée pour toi et ta famille, et pour ce courageux Paul qui veille sur vous et vous a tellement apporté.

  9. Nadege… je te lis depuis très longtemps même si je commente quasiment jamais
    vous serez cette famille de 4 pour l’eternite… car Paul est la et fier de vous tous
    Quand tu souris, Paul souris aussi… parce que c’est comme ça qu’il le veut!!!
    Alors oui… continue et continuez plus que jamais à vivre comme tu et vous le souhaitez… c’est le plus important!
    On n’a tous qu’une vie… et il faut la vivre à fond pour rendre hommage à ceux qui l’ont perdue
    Des bises de réconfort et de courage

  10. Depuis une semaine, les souvenirs des sorties au Mourillon me reviennent…
    J’avais gardé l’image de ce blondinet qui jouait avec ma blondinette et c’est cette image que je garde de lui!
    Personne ne peut se permettre de te juger, toute personne sensée devinera la peine qui se cache derrière ton sourire!
    Bisous

  11. je ne vous connais que par l’intermédiaire d’instagram et du blog, mais votre courage et votre force de caractère sont des exemples à suivre !! je suis sûre que d’où il est votre garçon est fier de vous !

  12. « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. » Quelle phrase magnifique. Puisqu’il faut de l’amour et de la vie, c’est ce que j’aimerais vous envoyer un peu à travers ces lignes !

  13. Nadège, je crois que vous 3, vous me surprendrez toujours! Nous étions tous si inquiet depuis le décès de Paul de te voir plonger toi qui a tenu comme personne n’en aurait été capable, sans faillir, pendant ces 3 ans de lutte. Et non, tu rebondis là aussi! Je suis admirative de votre courage, de votre force et de votre détermination! Vous êtes un exemple, un modèle pour nous tous et je trouve tes mots si justes, comme ils l’ont toujours été d’ailleurs au fil des années.
    Rien n’est déplacé, aucun jugement n’a sa place ici, tu as la force d’écrire avec ton coeur de mère le drame que tu traverses et de respecter au plus près les souhaits de Paul, c’est admirable.
    Je vous embrasse très très fort et je te le dis et le répète, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver 😉

  14. Depuis une semaine mes pensées pour toi et Paul sont quotidiennes. Tes mots sont si justes et si beaux malgré tous les maux de ton coeur de maman. Reste comme tu es, c’est le plus bel hommage que tu puisses lui faire. Force et courage pour vous tous ❤

  15. Je crois qu’il y a autant de manière de gérer un deuil qu’il y a d’humains sur la terre : il n’y a donc ni bonne, ni mauvaise manière, il y a juste celle qui est propre à chacun et qui, surtout, sera la plus efficace pour passer cette étape pénible ! Alors, je vous souhaite, de tout coeur, de trouver la meilleure manière, la plus douce, celle qui sera la plus en adéquation avec chaque membre de cette famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s