Coco d’en haut ! Entre ombres et lumières

Dans ma dernière wishlist pour les kids, j’avais sélectionné les silhouettes et théâtre d’ombres chinoises de la créatrice marseillaise Laurence Villerot. Pourquoi ? Parce que ces jeux me parlent, me rappellent certaines soirées entre copines à s’amuser avec une lampe torche et nos petites mains en essayant de recréer de merveilleux animaux, imaginaires ou non.

Coco d’en haut, marque 100% phocéenne est l’archétype même du vrai beau jouet traditionnel. Que l’on ai 7 ou 77 ans, c’est toujours aussi magique de voir apparaitre sur un mur personnages et animaux se mouvant au fil des envies et des mouvements de mains.

Quand Corinne, l’adorable blogueuse derrière Ma Cigale est fantastique, m’a proposé de découvrir les créations de Coco d’en haut, j’ai de suite dit oui !!! Zouzou et moi sommes fans de ce genre de jeux et restons toujours admiratives devant les spectacles d’ombres chinoises.

Nous avons eu la chance de recevoir un petit projecteur en carton ( facile à mettre en fonction, il suffit d’y mettre 3 piles AAA ) accompagné d’un livret pour apprendre les figures de bases des ombres avec ou sans accessoires et de charmantes silhouettes La licorne et la fée. Il a fallu que je résiste le temps que Rosinette rentre de classe pour ouvrir et découvrir ces merveilles ensemble.

20171219_15254520171219_152444

Et depuis c’est théâtre et belles histoires tous les weekends !! Je l’avoue, j’arrive difficilement à faire des personnages avec mes mains ( sauf le lapin que je maitrise à la perfection 😉 ) mais les silhouettes prédécoupées sont parfaites pour créer ses propres histoires et faire intervenir les personnages dont tous les enfants rêvent.

Princesses, animaux, dinosaures, fées… le site de Coco d’en haut regorge de nouvelles idées cadeaux pour boubous passionnés.

Petite aparté, retrouvez l’univers et la magie de Laurence en parcourant l’exposition « Quel Amour d’enfant » créée pour #MP2018 sur le thème de l’Amour. Son talent a été mis au service d’une superbe scénographie à ne pas manquer si vous êtes sur Marseille pendant ces vacances. Mais pas de panique, l’expo se termine le 28 avril 2018 – Archives de Marseille – 

Les créations Coco d’en haut sont à retrouver sur son site ou à la librairie du Mucem.

Au fait mon petit doigt me dit qu’un joli concours sera bientôt en ligne sur ma page Facebook. Restez à côté, ça ne saurait tarder.

2 commentaires

  1. Merci Nadège pour cette belle mise en lumière, je savais que tu aimerais, c’est tellement magique de raconter des histoires avec les silhouettes d’ombres. De bons moments à partager en famille ou avec les amis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s